Comment choisir la meilleure couette ?

Couette1

Quand la période hivernale arrive et que les températures commencent à baisser, il est important d’avoir une bonne couette bien chaude pour dormir sans avoir froid. Mais cependant il n’est pas toujours très simple de pouvoir trouver la meilleure couette pas chère car on ne sais pas toujours quels sont les critères les plus importants. De plus il est aussi primordial de bien comprendre ce que certains chiffres ou termes veulent dire au moment de choisir sa couette pas trop chère.

Avec ce guide, je vais passer en revue les divers points les plus importants pour vous aider à faire le meilleur choix possible lors de votre futur achat de couette.

En effet, avec toutes les offres de couettes qu’il y a dans les magasins ou encore sur le net, comment faire pour s’y retrouver ? Acheter une couette pas chère est tout à fait possible mais il ne faut pas oublier que le but principal de cette dernière est de nous tenir bien chaud et de durer plusieurs années.

La plus grande partie du temps, les gens ne font pas assez attention à la couette. Ces derniers vont prendre le temps de bien choisir un bon matelas, un bon sommier mais très souvent ils ne portent pas d’attention à la couette ce qui est une grave erreur car cela pourrait vous empêcher de bien dormir.

Quels sont les critères les plus importants pour acheter une couette pas chère ?

Afin de bien choisir une couette pas chère, il faut prendre en considération certains éléments comme :

  • le type de garnissage (naturel ou synthétique)
  • la dimension
  • le grammage
  • les traitements anti acariens et antibactériens
  • l’enveloppe de la couette.

Nous allons donc détailler ces différents points afin de vous permettre de pouvoir acheter la meilleure couette pas chère le plus facilement possible et surtout sans vous faire arnaquer.

Le type de garnissage et la taille d’une couette

Pour faire simple, il y a deux types de garnissage. Le garnissage naturel et le garnissage synthétique qui ont tous les deux des points positifs et négatifs selon ce que vous cherchez.

Le garnissage naturel

Il y a plusieurs types de garnissages naturels comme le duvet d’oie ou de canard, la soie, les flocons de laine et la fibre de bambou. Les points positifs c’est qu’elles durent très longtemps et que par conséquent vous allez amortir votre investissement et qu’elles sont très chaudes. Les points négatifs restent l’entretien, les risques d’allergie lorsqu’elles ne sont pas correctement traitées. De plus elles restent souvent plus chères.

Les couettes en duvet d’oie ou de canard vous permettent de passer des nuits bien au chaud, surtout elles protègent de l’humidité et évitent de transpirer quand on dort car elles ont une très bonne thermorégulation. Dans une couette on mélange du duvet avec des plumes avec des taux très variables. Il faut savoir que ce qui est le plus important est le pourcentage de duvet car plus il sera élevé et plus vous aurez chaud. En effet, il faut éviter de d’acheter une couette avec trop de plumes car elles sont plus lourdes et augmentent la transpiration. Pour le prix, le duvet d’oie reste beaucoup plus chère.

  • Le garnissage en soie : il est résistant, confortable, doux et surtout ce type de garnissage est très léger tout en assurant un bon confort thermique. Pour ce type de couette ce qui est important c’est la qualité de la soie qui est utilisée. De plus il faut faire attention à bien acheter des cocons de soies et non pas de la bourre de soie (silk floss).
  • le garnissage en bambou : 100 % naturelle et d’origine végétale, la couette en garnissage bambou a plusieurs avantages. Elle absorbe toute l’humidité, neutralise les odeurs de transpiration et surtout elle est antibactérienne. Il faut faire très attention car certaines couettes n’ont que l’enveloppe en bambou et le garnissage est en synthétique. Donc prenez le temps de lire la composition avant d’acheter votre couette pas chère.
  • le garnissage en flocons de laine : une couette avec de la laine permet d’assurer une bonne régulation de l’humidité et de la température. De plus elle assure de rester bien au chaud. Cependant il faut y mettre le prix pour avoir une couette de qualité.

Le garnissage synthétique

Il y a deux types de garnissage synthétique en polyester et en cellulose. Le garnissage synthétique à de nombreux avantages. En effet, les couettes synthétiques offrent un entretien beaucoup plus simple, une grande légèreté, le tarif est plus abordable et elles conviennent mieux aux personnes allergiques.

Il y a plusieurs types de fibres de polyester comme Qualilofil, Hollofil, Cyclafill, etc.. Ce qui est important c’est que les fibres permettent de bien contenir l’air pour offrir une plus grande légèreté tout en vous gardant au chaud.

On trouve des couettes synthétiques avec du silicone pour permette aux fibres de mieux se répartir dans toute la couette et de ne pas se regrouper dans un seul endroit.

Le point négatif est qu’elle n’offre pas une thermorégulation et apporte de la chaleur tout le temps ce qui peut engendrer plus de transpiration.

La dimension d’une couette est un point essentiel pour ne pas avoir froid. Une couette trop petite va laisser l’air passer ce qui est très désagréable. Il faut que la couette déborde au minimum de 20 cm de chaque côté. Vous pouvez laisser plus, c’est une affaire de goût.

Le traitement est un point important pour bien choisir une couette peu chère

Comme pour un matelas, il faut faire très attention aux divers traitements d’une couette. Ce dernier doit être anti acariens et antibactériens. De nos jours certaines marques annoncent même un traitement contre les punaises de lit.

Les traitements peuvent se faire sur l’enveloppe de la couette ou au niveau du garnissage. Cependant le mieux est quand le traitement est fait sur les deux parties. De plus en plus de fabricants utilisent des produits naturels comme les huiles essentielles de citron, de lavande, d’eucalyptus ou autres. Ils mettent des capsules d’huiles essentielles directement dans les fibres.

Bien évidemment ce type de traitement est mieux pour l’environnement et notre santé par rapport aux divers produits chimiques et pesticides. Cependant on ne connaît pas vraiment l’efficacité de ces traitements. Afin d’éviter la venue d’insectes indésirables comme les punaises de lit, il faut changer ses draps, sa housse de couette le plus souvent possible. Il est important de les laver à 60° C si c’est possible. N’oubliez pas non plus de bien retourner le matelas selon la saison.

Bien choisir l’enveloppe d’une couette pas chère

Un autre point essentiel pour passer des bonnes nuits en hiver. Le but de l’enveloppe d’une couette est que le garnissage ne sorte pas. Il faut se référer à la densité du tissage c’est à dire le nombre de fils par cm². Plus le tissage est serré et mieux c’est.

Si vous choisissez une couette pas chère avec un garnissage naturel, il faut compter un tissage qui soit au minimum de 120 fils au cm².

Pour une couette avec un garnissage synthétique, il est conseillé d’avoir un tissage supérieur à 90 fils au cm².

Le problème c’est que l’on ne trouve pas très souvent cette donnée sur les étiquettes.

Il y a aussi plusieurs matières qui peuvent être utilisées pour l’enveloppe et cela va dépendre de votre budget et de ce que vous cherchez. On en trouve en :

  • coton bio ou pas
  • soie
  • mélange soie et coton
  • bambou

Le coton est idéal car il assure une couette qui respire mieux et qui évacue l’humidité surtout si vous achetez une couette naturelle pas chère.

Le grammage de votre couette

CouetteLà encore, tout dépend du garnissage de votre couette. Les couettes avec un garnissage naturelle doivent contenir le plus possible de duvet pour rester très légère. Il faut compter 270 g/m² pour une couette d’hiver en duvet et 180 g/m² pour une couette d’été pas chère. En dessous il y aura plus de plumes et donc votre couette sera plus lourde. Pour une couette synthétique pas chère d’hiver il faut compter un grammage qui soit au minimum à 300 g/m² pour avoir une chaleur équivalente. Il est possible de trouver une couette avec 500 g/m² qui sera très chaude. Pour une couette d’été il faut au minimum 200 g/m².Conclusion Choisir une couette pas chère est donc possible mais cependant il est important de bien prendre le temps de regarder ces diverses informations. En effet, il ne faut pas oublier qu’une couette doit vous permettre de vous garder au


Pour une couette synthétique pas chère d’hiver il faut compter un grammage qui soit au minimum à 300 g/m² pour avoir une chaleur équivalente. Il est possible de trouver une couette avec 500 g/m² qui sera très chaude. Pour une couette d’été il faut au minimum 200 g/m².

Conclusion

Choisir une couette pas chère est donc possible mais cependant il est important de bien prendre le temps de regarder ces diverses informations. En effet, il ne faut pas oublier qu’une couette doit vous permettre de vous garder au chaud pendant votre sommeil. Certaines couettes à très bas prix ne sont pas efficaces et vous aurez tendance à vouloir les changer très rapidement donc au bout du compte cela pourrait même vous coûter plus chère. Il n’y a pas un choix prédéfini car c’est plus une affaire de goût et de ressenti. Cependant pour les personnes allergiques, il est très souvent conseillé de se tourner vers une couette synthétique. Afin de garder sa couette peu chère plus longtemps, il faut bien l’entretenir en l’aérant et en secouant au moins une fois par semaine. Il faut la laver tous les 6 mois pour une couette naturelle et tous les 2 mois pour une couette synthétique.  

Foire aux questions sur les couettes

Quelle est la meilleure matière pour l’enveloppe d’une couette ?

Comme nous l’avons vu dans cet article, c’est surtout une affaire de budget. Vous pouvez en trouver en coton, en soie et en bambou. La meilleure matière reste tout de même le coton surtout si ce dernier est bio.

Quelles sont les meilleures marques pour une couette pas chère ?

Il y a un très grand nombre de marques de couettes. Cependant je peux vous citer comme meilleures marques :
- Tediber
- Kipli
- Dodo
- Simba
- Bleu câlin
- Hypnia.

Quelle type de couette choisir pour ne pas transpirer ?

Les couettes synthétiques ne permettent pas de bien réguler la température et elles peuvent augmenter la transpiration. Pour les couettes en duvet, s’il y a trop de plumes alors vous allez aussi beaucoup plus transpirer que si c’est du duvet. Le mieux reste la couette en soie qui assure une excellente thermorégulation.